alcools,  french organic spirit,  whisky français

LE SENS DE L’EAU DE VIE

Le temps nécessaire au cheminement varie d’un sujet à l’autre. “Le temps que j’ai gagné croyant l’avoir perdu” n’est pas que la version à moitié pleine de la bouteille mais bien la prise de conscience et surtout l’acceptation du temps nécessaire à chacun pour son propre cheminement. Du raccourci aux détours, avec ou sans péages, point de voie toute tracée.

Les distilleries se multiplient sur l’ensemble de l’héxagone. En une dizaine d’années, le paysage français des spiritueux s’est considérablement transformé. Nous nous intéressons ici aux eaux de vie qui s’inscrivent dans la même philosophie que les vins naturels.

Des “Pur Malt” fleurissent un peu partout avant de devenir Whiskies après un minimum de 3 ans d’élevage. Ces eaux de vie encore fraîchement distillées, fruit d’un processus peu interventionniste, sans caramel ou autre additif, jouent souvent la carte de l’épure. Au risque de surprendre voire déplaire, par une attaque trop franche, incisive et manquant de rondeur, à des palais habitués à des distillats plus flatteurs… Il faut alors y revenir; se pencher sur la qualité des distillats de ces eaux de vie sans artifices, où le dégustateur se retrouve face à la céréale, au botanique ou au fruit.

Ainsi, avec près de 70 références, faisant la part belle aux whiskies, mais mettant aussi à l’honneur des eaux de vie plus rares et confidentielles comme l’étonnant Maple (Erable) de la Distillerie de Paris, Plus Belle La Vigne poursuit son cheminement… un parcours rythmé et jalonné de rencontres, invitant parfois au détour, pour mieux garder le cap.

Une douzaine d’années d’existence, à oeuvrer dans ce monde encore confidentiel du vin naturel. S’informer, se former en dehors des structures publiques ou privées souvent trop enfermantes, aller où le vent ne nous porte pas forcément au rythme de l’appréhension et la compréhension du sens de la vie. Et non d’une logique de marché. Face au système, économique, politique et sociétal, donner du sens à sa propre existence apparaît comme une voie possible de liberté.