Vin BIO et naturel

DARD & RIBO...

Pour consulter les cuvées et millésimes disponibles, merci de cliquer ici.

 

Pour vous accompagner au mieux dans ces fêtes de fin d’année, nous vous accueillons:

  • du 15 au 24 décembre 2016: de 10h30 à 21h*,
  • du 26 au 29 décembre 2016: de 10h30 à 13h et 16h à 21h*,
  • le 30 décembre 2016: de 10h30 à 13h et 15h à 21h,
  • et enfin le 31 décembre 2016: de 10h30 à 19h30,

Fermé dimanche 25 décembre toute la journée. 

*sauf les lundi 19/26 décembre (15h à 21h) et mardi 20 décembre (10h30 à 13h et 15h à 21h) 2016.

Côté cave, de quoi se réjouir avec près de 400 références (vins, champagnes, alcools)**. Toujours une large sélection de magnums (75 cuvées disponibles).

**(Gramenon, L’Anglore, Dar & Ribo, Hervé Souhaut, Agnès et Jean Foillard, Camille et Mathieu Lapierre, Guy Breton, Julien Guillot, Philippe Valette, Sarnin-Berru, Thomas Pico, Jean-Yves Péron, Jean-Pierre Rietsch, Alexandre Bain, Noëlla Morantin, Agnès et René Mosse, Jean-Chistophe Garnier, Benoit Courault, Nathalie Gaubicher, Emile Hérédia, Claude et Etienne Courtois, Cyril Fhal, Yoyo, Les Foulards Rouges, Didier Barral, Olivier Cohen,… etc ).

vino-veritas

Ce vendredi 14 octobre 2016, le Cinéma l’Alhambra accueillera le réalisateur Pascal Obadia pour la projection de son documentaire long métrage VINO VERITAS, en salle depuis le 05/10.

Une soirée en trois temps…

Avec la possibilité de se restaurer* à partir de 19h30Pour illustrer le propos du film, ce soir-là, Gabriela proposera en accompagnement de sa cuisine, deux vins rouges naturels: petit Jo (Domaine La Roche Buissière, Vaucluse) et Cante Renard (Domaine Philippe Pibarot, Gard).

Dès 21h, projection de VINO VERITAS.

A l’issue de la séance, questions/réponses autour de la thématique du film plus que d’actualité, dans le vignoble et de manière générale dans l’agriculture française, aujourd’hui!

Le lendemain, Pascal Obadia sera présent chez Plus Belle La Vigne dans le cadre du Lancement de 12°5 du raisin et des hommes, le jazazine de 180°.

*Merci de vous inscrire au moins 48h à l’avance pour les repas: cinema.alhambra13@orange.fr

bandeau-12-5

Pour fêter la sortie de 12°5 #1, le jajazine de la revue 180°C, participez à l’apéro-dégustation-rencontre chez Plus Belle La Vigne samedi 15 octobre 2016.
 
De 17h à 20h, retrouvez l’équipe de la revue ainsi que Michel Tolmer (Illustrateur/auteur) et Philippe Quesnot (Glougueule.fr) pour une séance dédicace de leurs ouvrages respectifs (Mimi Fifi Glouglou 1 et 2, Trente Nuances de Gros Rouge)* mais également du n°1 de 12°5 auquel ils apportent leur grande expérience de… dégustateur!
 
Pour illustrer le propos, Antoine Joly et Laurence (Domaine La Roche Buissière, Faucon 84), tout juste sortis de vinifications, viendront nous parler du millésime 2016, plutôt atypique.
Petit Jo 2014, Prémices 2015, Le Claux 2013 ou encore Gaïa 2014 vous permettront de vous faire un aperçu de la fraîcheur des grenaches et syrah à la croisée du Ventoux, des Dentelles de Montmirail et des Baronnies (Drôme Provençale)…
 
Enfin, Pascal Obadia, réalisateur du documentaire Vino Veritas, en salle début octobre, nous expliquera la genèse de son projet et les motivations qui l’animent. Le film sera projeté au Cinéma L’Alhambra (Marseille 16) la veille, soit le vendredi 14 octobre à 21h.

annonceevenementplusbellelavigne-fb

*Editions de l’Epure, Paris.

La Combe aux Rêves, c’est la bonne surprise de cette rentrée pas que scolaire. Rencontré au détour d’un salon OFF début 2015, Grégoire Perron, jeune vigneron à la croisée de la Savoie et du Jura, nous avait interpellé par la fraîcheur de ses vins. Bien sûr chaque millésime diffère, et la jacquère, à l’époque vin blanc sec et tendu tranquille sur 2014, s’est mue en un vin blanc moustillant 2015 (Synapses 10,5% vol.)!

L’ensemble de ses vins sortira d’ailleurs en pétillant naturel sur ce millésime; la faute (grâce) à des levures paresseuses? Toujours est-il qu’à la dégustation cette jacquère 2015 ne souffre absolument pas la comparaison avec son ainée (2014). Le nez iodé appelle l’huître, la bulle un peu « brut » au départ s’affine avec l’ouverture. La bouche est tendue, avec une belle acidité. Bref, la version moustillante de la jacquère de Grégoire Perron nous séduit. Tout autant que Tu t’es vu quand Geybu (Gamay, pinot noir), dans un registre totalement différent. Ca perle plus que ça bulle, et les quelques grammes de sucre résiduel sur un jus à 13% vol., amènent de la gourmandise…

Avec Les Picolettes (Gamay, poulsard, chardonnay), retour au millésime 2014. Là, on tient notre alter eau, ça dessoiffe! C’est droit, frais, sec et gourmand, la bulle est fine… bref, coup de coeur pour ce joli vin gazouillant qui donne forcément envie de prolonger l’été en bullant au bord de l’eau…

Bulles 100% nature, sans soufre ajouté, à venir découvrir au 36 Cours Julien.

synapsestrio-combe gey-bu les-picollettes

La Cave Plus Belle La Vigne reste ouverte pendant toute la période estivale…

Du 18 juillet au 27 août inclus,

nous vous accueillons au 36 Cours Julien à Marseille du

lundi au samedi de 16h30 à 21h.

Des blancs, rosés et rouges nature à température.

Blancs: Puzelat, Villemade, Noëlla Morantin, Claude et Etienne Courtois, Philippe Chevarin, Vincent Thomas, Thomas Pico, France Gonzalvez, Philippe Valette, Julien Guillot, Sarnin-Berrux, Jean-Yves Péron, Dard & Ribo, Hervé Souhaut, Richaud, L’Anglore, Pibarot, Barral, L’Ausseil, Rivaton… Vouette & Sorbée, Larmandier, Drappier, Boulard.

Rosés: La Roche Buissière, L’Anglore, Olivier Cohen, Les Terres Promises, Pibarot, Jean-Yves Péron… Larmandier-Bernier, Drappier.

Rouges: Gramenon, La Roche Buissière, Dard & Ribo, Hervé Souhaut, Jean-Yves Péron, L’Anglore, Olivier Cohen, Guy Breton, Lapierre, Foillard, Dufaitre, Gonzalvez, Emile et Nathalie Hérédia, C et P Breton, Yoyo, Jean-François Nick, Rivaton, Cyril Fhal…

Cotillon 2014Roche Blanche 2014les Barrieux 2014Vers la Maison Rouge 2014

Champ Levat 2014

 

PBLV

Ce Samedi 12 mars 2016 de 18h à 21h*,

Olivier Cohen vient nous parler de ses vignes et de son second millésime.

Olivier Cohen - crédit photo Emilie Charbonnier

Janvier 2014…

Premiers coups de sécateur sur les hauteurs de Montpellier. La joie de donner une direction à ses futures vignes galvanise et balaie la rigueur de l’hiver! De cette détermination découle tout le reste.

Du Vin pour les Anges…

Après un passage de l’autre côté du comptoir, de jeune client déjà assidu à caviste, chez Olivier Labarde, à La Part des Anges puis au Vinivore, toujours à Nice, il décide de franchir un nouveau cap et de se lancer dans la grande aventure qui le conduira à devenir vigneron, plutôt qu’homme de Droit! Si ce cheminement suscite l’incompréhension de ses proches dans un premier temps, cela n’entame en rien sa détermination. L’apprentissage du métier de caviste l’a mis au contact de la plupart des vigneron(ne)s du microcosme nature, lui donnant la possibilité du choix.

La pratique, puis la théorie…

Un matin d’hiver, il quitte Nice, en direction du Cap Corse et du Domaine Arena où il donne ses premiers coups de sécateurs, face à la vigne… et à la mer. Puis, c’est chez Philippe et Cécile Valette dans le Mâconnais qu’il poursuit son chemin entre vigne et chai. S’en suit un passage de quelques mois face aux Pyrénées-Orientales, chez Frédéric Rivaton, à Latour-de-France, pour finalement ponctuer ce joli parcours chez Thierry Allemand, où en parallèle d’une formation théorique, il parfait son apprentissage au coeur de l’appellation Cornas pendant plus d’un an. Avant de se mettre en quête de ses propres vignes (Les Vignes d’Olivier) courant 2013…

Mars 2016…

Deux ans plus tard, alors qu’il se retrouve pour la troisième année consécutive seul face à ses vignes, le geste est forcément plus précis. Il affine, corrige, accompagne. L’hiver plus doux ménage le corps mais c’est tout un milieu qui peut être affecté par la quasi absence de températures négatives. Alors que la taille touche à sa fin, Olivier reprend la route, le temps d’un aller-retour cette fois. Il charge le camion de quelques cartons avec sa femme qui le suit, de près ou de loin, depuis déjà quelques années. Cap sur Marseille! Au programme de la dégustation, sa cuvée de soif Rond Rouge 2015, ses rosés 2015, bientôt en bouteille, et sa fougueuse cuvée, Rond Vert 2014, que le temps parvient à assagir sans toutefois réussir à la dompter! Ca ne vous rappelle pas quelqu’un…?

Crédit photos: Emilie Charbonnier                                                                                                          *PAF 5 € TTC

LVO Rond Vert 2014

LVO Pressoir Vendanges 2015

LVO Décuvage Vendanges 2015

Du Vin pour les Anges