Ce Samedi 12 mars 2016 de 18h à 21h*,

Olivier Cohen vient nous parler de ses vignes et de son second millésime.

Olivier Cohen - crédit photo Emilie Charbonnier

Janvier 2014…

Premiers coups de sécateur sur les hauteurs de Montpellier. La joie de donner une direction à ses futures vignes galvanise et balaie la rigueur de l’hiver! De cette détermination découle tout le reste.

Du Vin pour les Anges…

Après un passage de l’autre côté du comptoir, de jeune client déjà assidu à caviste, chez Olivier Labarde, à La Part des Anges puis au Vinivore, toujours à Nice, il décide de franchir un nouveau cap et de se lancer dans la grande aventure qui le conduira à devenir vigneron, plutôt qu’homme de Droit! Si ce cheminement suscite l’incompréhension de ses proches dans un premier temps, cela n’entame en rien sa détermination. L’apprentissage du métier de caviste l’a mis au contact de la plupart des vigneron(ne)s du microcosme nature, lui donnant la possibilité du choix.

La pratique, puis la théorie…

Un matin d’hiver, il quitte Nice, en direction du Cap Corse et du Domaine Arena où il donne ses premiers coups de sécateurs, face à la vigne… et à la mer. Puis, c’est chez Philippe et Cécile Valette dans le Mâconnais qu’il poursuit son chemin entre vigne et chai. S’en suit un passage de quelques mois face aux Pyrénées-Orientales, chez Frédéric Rivaton, à Latour-de-France, pour finalement ponctuer ce joli parcours chez Thierry Allemand, où en parallèle d’une formation théorique, il parfait son apprentissage au coeur de l’appellation Cornas pendant plus d’un an. Avant de se mettre en quête de ses propres vignes (Les Vignes d’Olivier) courant 2013…

Mars 2016…

Deux ans plus tard, alors qu’il se retrouve pour la troisième année consécutive seul face à ses vignes, le geste est forcément plus précis. Il affine, corrige, accompagne. L’hiver plus doux ménage le corps mais c’est tout un milieu qui peut être affecté par la quasi absence de températures négatives. Alors que la taille touche à sa fin, Olivier reprend la route, le temps d’un aller-retour cette fois. Il charge le camion de quelques cartons avec sa femme qui le suit, de près ou de loin, depuis déjà quelques années. Cap sur Marseille! Au programme de la dégustation, sa cuvée de soif Rond Rouge 2015, ses rosés 2015, bientôt en bouteille, et sa fougueuse cuvée, Rond Vert 2014, que le temps parvient à assagir sans toutefois réussir à la dompter! Ca ne vous rappelle pas quelqu’un…?

Crédit photos: Emilie Charbonnier                                                                                                                    *PAF 5 € TTC

LVO Rond Vert 2014

LVO Pressoir Vendanges 2015

LVO Décuvage Vendanges 2015

Du Vin pour les Anges

Avec un peu plus de 11 hectares de Sauvignon en production, Alexandre Bain propose une autre approche du Pouilly-Fumé. Comme Philippe Valette, et ses déboires entre (Je suis) Viré et (Pourtant) Clessé, il s’est lui aussi heurté au réel de l’INAO. Deux de ses 9 déclinaisons de sauvignon, Pierre Précieuse et Les Grandes Hâtes, se sont ainsi vues refuser l’appellation d’origine contrôlée Pouilly-Fumé. No comment.

CONTRE-ETIQUETTE

 

 

Pierre Précieuse VDF 2014: 100% Sauvignon – Issu d’une parcelle de + de 45 ans. Sol très pierreux et superficiel. Vinifié et affiné en cuve inox. Mis en bouteille avec 10mg de SO2.

Les Grandes Hâtes VDF 2014: 100% Sauvignon – Vignes d’une vingtaine d’années sur sol calcaire Portlandien face au Kimméridgien de Mademoiselle M. Elevage en fûts de 228l et tonnes de 500l. Mis en bouteille avec 10mg de SO2

L. d’Ange Pouilly-Fumé 2013: 100% Sauvignon sur sols à même la roche mère. Elevage en cuve. Mis en bouteille sans sulfites ajoutés.

Mademoiselle M Pouilly-Fumé 2013: 100% Sauvignon sur sols calcaires du Kimméridgien. Elevage en foudre. Mis en bouteille sans sulfites ajoutés.

 

 

PIERRE PRECIEUSELES GRANDES HATES

L D Ange

IMG_0268

4DEBAIN

Finir et débuter l’année en Sagesse. Pour la délicatesse de son fruit, la magie de sa texture, l’équilibre de sa bouche. Mais aussi pour ériger la vertu et le savoir en valeurs du sujet, repenser son rapport à soi comme à l’autre dans un réel où il est beaucoup question de trouver sa place.

La France échappe difficilement à la tradition. Et pourtant ce mois de décembre 2015, l’esprit et le cœur semblent se détourner de la fête. Alors que 2016 pointe à l’horizon, nous nous prenons à espérer une année moins riche… en événements tragiques! Le désir de mort, jamais très loin du désir de vie, fait constamment irruption dans le réel. D’actes manqués en passages à l’acte. Insatiable, il s’immisce jusque dans le quotidien de nos sociétés occidentales. Reflet de la part d’ombre qui habite chaque être humain, il montre l’infini du champ de la jouissance. Face à cette violence, il devient nécessaire de se frayer, voire de s’inventer une place dans ce réel où la mort tend à écraser la vie au nom d’un système sociétal entièrement voué au capitalisme.

Dans cette incessante course rythmée par la loi du marché et le temps qui s’écoule, il fait sens de s’arrêter un instant sur la sagesse des mots de Wilfred Thesiger « Les possessions matérielles n’ajoutent rien à notre vie et nous encombrent. De quoi avons-nous finalement besoin? De ce que l’on peut emporter avec soi. ». Et avant de goûter à celle de Michèle Aubéry, de se remémorer ces vers de Molière repris par Emile Hérédia (Le Verre des Poètes 2011) « Les biens, le savoir et la gloire n’ôtent point les soucis fâcheux et ce n’est qu’à bien boire que l’on peut être heureux »!

La Sagesse 2014

Alors pour inscrire cette fin d’année dans la vie, nous vous invitons à venir découvrir, non pas des canons qui tuent…sic, mais notre sélection autour du bien boire, fruit de nos rencontres et dégustations.

La Cave sera ouverte tous les jours à l’exception des vendredi 25 et dimanche 27 décembre 2015.

Nos horaires:

  • Lundi au samedi: 10h30 à 13h et 14h à 21h,
  • Dimanche: 11h à 19h.

L'angloreThomas Pico ButteauxUBERACH 1Fidèle 2011Yoyo 1Yoyo 2Olivier CohenGramenon 1Gramenon 2Maxime Laurent

Jeudi 19 Novembre 2015

18h30 / 21h30

Domaine Richaud, Les Terres Promises, France Gonzalvez, Guy Breton.

PRIMEUR RICHAUD 2015 ETIQUETTESPRIMEUR RICHAUD 2015 ETIQUETTES Crédit photo: Domaine Richaud

Both

Pour accompagner ces fortes chaleurs et tenter de vous dessoifer à l’ombre des tonnelles, cette année, nous avons sélectionné une douzaine de nuances de rosé… du visage souvent très pâle de Provence au très hâlé Tavel d’Eric Pfifferling en passant par le sublime Vers la maison rouge de Jean-Yves Péron, disponible en magnum uniquement (mais ça se boit très vite!)…

L’occasion d’ailleurs de vous signaler l’arrivée des vins de L’AngloreChemin de la BruneTavel et Terre d’Ombre 2014 rejoignent ainsi les quelques 350 références du 36 Cours Julien. Tout comme les délicates jacquères et mondeuses de Jean-Yves Péron (Savoie), les Crozes-Hermitage de Dar et Ribo, les Faugères de Didier Barral, les délicieuses La Soif du Mal 2014 de Jean-François Nick (Les Foulards Rouges) et La Vierge Rouge 2014 de Yoyo… mais également les premiers millésimes de nouveaux venus (Olivier CohenJoseph Jeffries …).

HORAIRE D’ETE

Lundi 20 juillet au samedi 29 août inclus: 16h30 à 21h…

Fermé le dimanche.

Fermeture exceptionnelle le samedi 1er août.

Enfin, si vous souhaitez être informés de l’actualité de la cave, le meilleur moyen, en dehors d’une visite régulière bien sûr, reste de nous suivre sur notre page:

https://www.facebook.com/SiBelleLaVigne

Comme pour nous signifier l’arrivée des très beaux jours, LA ROCHE BUISSIERE (84110 Faucon) vient de mettre en bouteille son Prémices 2014! Une bombe de fraîcheur qui dessoiffe!

Peu après le rosé (et ses 12% de volume d’alcool!), petite Jeanne et Flonflons, Prémices s’inscrit dans la lignée de ce millésime 2014: des jus à haute buvabilité et digestibilité!

A boire frais sous la tonnelle…


ROSE 2014 DOMAINE LA ROCHE BUISSIEREPREMICES 2014 DOMAINE LA ROCHE BUISSIERE